VIH: Étude bestécessite Avantages immédiatement à la mise en route du Traitement

dpa

Minneapolis – immédiate De Début de la Thérapie antirétrovirale après le Diagnostic, dans une Étude internationale, avec la Participation allemande, le Nombre de Complications de l’Infection à VIH est réduit de moitié. L’Étude, dont les Résultats ne sont pas encore publiés, aura un Impact sur les Recommandations thérapeutiques actuelles. À l’avenir, devrait permettre à tous les Patients après un Test positif pour le Traitement de la conjecture.

La Thérapie antirétrovirale a été initialement limitée aux Patients qui ont déjà de l’Immunodéficience souffrait du Sida. Dans les Années suivantes, a été le Début d’progressivement de plus en plus avancé. La correspondante du taux de CD4 Limite de 200 à 350 et puis à 500 Cellules/mm3 augmenté. Enfin, il a été discuté à savoir si les Patients ne sont pas immédiatement après le Diagnostic, le Traitement doit commencer.

Affichage

Arguments ont publié en 2009 les Résultats de l’américain Cohorte NA-ACCORD. Il y avait là un Début de Traitement, lorsque les CD4 sont supérieurs à 500/mm3, avec une Baisse significative de la Mortalité associée. Comme il s’agit d’une étude Observationnelle, étaient susceptibles de biais, les Indikationsgrenzen dans les lignes Directrices du bout des lèvres.

Les cours d’allemand-autrichien ligne Directrice d’une « Recommandation pour un Début précoce. Le seul AMÉRICAIN de la santé, est allée plus loin. Depuis 2013, il convient à tous Infectés par le VIH et un Traitement antirétroviral, indépendamment du taux de CD4. Ont joué une Réflexion sur le Rôle que les personnes vivant avec le VIH, à la régulièrement ses Médicaments, le Risque de Transmission de réduire considérablement. Car le reste en vigueur « Safer Sex »les Règles sont dépréciés et en particulier des Groupes vulnérables, souvent ignoré, pourrait immédiate de Début de la Propagation de l’Épidémie de VIH freins.

La Preuve scientifique de l’Affirmation, avant le début du Traitement, le VIH utilise, cependant, était limité. Des preuves provenant d’essais cliniques randomisés étaient qu’à partir de CD4 inférieur à 350 Cellules/mm3. Cela devrait maintenant présentés des Résultats de la « Strategic Timing of AntiRetroviral Treatment » ou « START » Étude. L’Étude a été réalisée après une phase Pilote, débuté en Mars 2011.

Sous la Direction de l’International Network for Strategic Initiatives dans Global HIV Trials (INSIGHT) et avec le Soutien financier de l’US National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID), le seul 154 Millions de Dollars des etats-unis, et de nombreuses Institutions de participants de 35 Pays (dont le Ministère fédéral de l’Éducation et de la Recherche, pour l’Allemagne) ont participé à 215 Emplacements, un total de 4.685 infectés par le VIH, Hommes et Femmes (18 Ans et plus, la moyenne d’Âge de 36 Ans) à l’Étude de la partie.

Pour toutes les couches de la CD4 Valeurs au-dessus de 500 Cellules/mm3 dans la zone Normale et aucun n’a eu, jusqu’à présent, les Médicaments antirétroviraux. Une Moitié des Participants à l’étude ont immédiatement commencé un Traitement antirétroviral, l’autre Moitié attendait jusqu’à ce que le taux de CD4 sur les Valeurs au-dessous de 350 Cellules/mm3, s’étaient éloignés.

L’Étude doit encore jusqu’à la Fin de 2016 se poursuivre, mais une évaluation à mi-parcours, le 13. Mars 2015, à l’issue d’une Rétractation. Jusqu’à ce Moment était le critère de jugement principal (Sida, Maladies graves n’est pas à cause du Sida conditionnelle de Maladies ou de Décès) dans le Bras chez 41 Patients s’est produite par rapport à 86 Événements dans le groupe de comparaison mis le début du Traitement.

Leave a Reply +

Laisser un commentaire