journée mondiale du sida de l’OMS sur avancé, prophylaxie post-exposition

dpa

Genève – L’organisation mondiale de la Santé (OMS) a l’occasion de la Weltaidstages ses directives pour la prise en charge du Sida de révision. Une Nouveauté concerne la prophylaxie post-exposition, qui n’est plus seulement sur involontaires Expositions sur le lieu de Travail ou sexuelle, la Violence est limitée, mais toutes les Situations à risque. Au stade avancé d’Infection à VIH, la le cotrimoxazole-Prophylaxie des Infections opportunistes être utilisé plus souvent.

Si 90 pour Cent de tous Infectés par le VIH et de leur Statut, et de 90 pour Cent des antirétroviraux à prendre et si, parmi eux, 90%, a réussi la réplication virale dans votre Corps à supprimer, puis il y aurait une réelle Chance, d’ici 2030, le Nombre de nouvelles Infections par le VIH à près de Zéro et les Décès liés au Sida et d’éviter, explique Gottfried Hirnschall, lors de l’OMS, le Département VIH/Sida dirige, dans un Commentaire.

Affichage

Mais c’est un Souhait de la Réalité, loin de là. Dans le monde entier de savoir qu’environ la Moitié des séropositifs de leur Infection. Ce n’est pas seulement en Afrique au sud du Sahara ainsi. Selon le Chef du Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (ECDC), Marc Sprenger, la Part des Spätdiagnosen « late présentateur », même en Europe, à 47%. Chez ces Patients, il est au Moment du Diagnostic déjà un déficit Immunitaire venu pour une conséquente de la Thérapie antirétrovirale, à long terme, le risque de Décès augmente.

Seulement 30 pour Cent de la séropositives reçoivent des Médicaments antirétroviraux Pour ceux où l’Infection est connue, reçoit globalement, seulement un tiers des Médicaments antirétroviraux, en 2013, ils étaient 13 à 35 Millions d’Infectés. Et aussi avec l’Adhésion est Infectée par le VIH n’est pas toujours rose. Beaucoup ne le voient pas, des Médicaments tous les jours ne serait – ce qu’un Comprimé à prendre, déplore Hirnschall. Dans le monde entier serait à l’une des sept Patients à l’intérieur de la première Année de la Thérapie échapper (“lost to follow-up”).

les Grands Défis, en particulier dans certains groupes à haut Risque. Hirnschall appelle des Filles et des jeunes Femmes originaires d’Afrique sub-Saharienne, mais aussi les Migrants et les Populations mobiles, les dans de nombreuses Parties du Monde. Enfin, préparer quelques « Clés ». Cela comprend en particulier les Hommes qui ont des rapports Sexuels avec des Hommes (HSH), les Transsexuels, les Prostituées, les usagers de drogues injectables et les Personnes détenues. En Europe, l’Épidémie, avant tout, de MSM porté. Elle représente, selon Spencer actuellement 42% de toutes les nouvelles Infections.

une prophylaxie post-exposition après tous les professionnels et non-professionnels, Expositions Devant tous ces Groupes à risque dépend de la Recommandation d’une prophylaxie post-exposition. Ils étaient tout d’abord, en 2007, en collaboration avec l’Organisation Internationale du travail (OIT) a été élaboré, et enfin 2013 dans l’ensemble des directives de pratique de l’OMS ont été intégrées. À l’origine visaient les lignes Directrices sur la Situation après une éventuelle Exposition au poste de Travail, par exemple, après une piqûre avec une aiguille. En outre, la prophylaxie post-exposition Victimes de Violence sexuelle, des offres, si l’Agresseur par le VIH en cas de Suspicion d’état.

Les lignes Directrices actuelles font pas de Restrictions sur les groupes Cibles. Ils recommandent la prophylaxie post-exposition après tous les professionnels et non-professionnels, les Expositions, par exemple, même après un Contact sexuel non protégé avec un taux Partenaire séropositif. Pour tous les Cas, une 28 jours de Traitement avec deux, encore mieux, les trois Médicaments antirétroviraux recommandé avec pour Objectif, la mise en place d’une Infection.

Leave a Reply +

Laisser un commentaire